Micro-aiguilletage - Montréal (QC)

DERMAROLLER : INDUCTION PERCUTANÉE DE COLLAGÈNE


Le traitement au Dermaroller consiste en 3 à 5 traitements à intervalles de 4 à 8 semaines.

Il vise :
• Les rides et ridules
• La peau relâchée et le manque d’élasticité
• La cicatrisation
• Les cicatrices d’acné et de varicelle
• Les pores dilatés
• Les dommages causés par le soleil
• Les tâches pigmentaires
• Les poches sous les yeux
• Les vergetures
• La cellulite

Cou, décolleté, bras, jambes.

Contrairement aux procédures ablatives qui ne se font que sur le visage, le Dermaroller peut être utilisé sur la peau de toutes les parties du corps (cou, décolleté, bras, jambes, etc.).

Comment ce traitement agit-il?
C’est un traitement de microponcture cutanée (microperforations dans la peau) qui crée de minuscules zones de traumatisme qui déclenchent le processus naturel de cicatrisation, libérant ainsi de nombreux facteurs de croissance et stimulant la production de collagène et d’élastine. La peau devient plus lisse et resserrée, exempte de dommage à l’épiderme de surface

La réaction inflammatoire de la peau est de très courte durée et se résorbe passablement en quelques heures, la peau passant du rouge au rosé. Cet effet peut durer un à deux jours en moyenne, selon le type de pigmentation de la personne.

Nous recommandons un repos de trois heures après le traitement pour permettre à la rougeur de diminuer, mais dès le lendemain, la personne peut reprendre ses activités dès le lendemain, à condition d’enduire la surface traitée de concentré hydratant et de crème solaire FPS 30 contenant des oxydes de fer rouge et jaune, ce qui assure un camouflage minéral.

Les microperforations se referment en quelques minutes, alors les risques d’infection sont peu probables, à condition que les conditions hygiéniques soient optimales durant le soin et à la maison par la suite. 

En théorie, ce traitement n’a aucun effet secondaireon n’en a mamais signalébien  p bien que plus d’un quart de million de traitements au Dermaroller aient été donnés à ce jour dans le monde.

CLINIQUE AUTORISÉE | AUTHORIZED CLINIC | Dermaroller ® | NØRDIC SELFCARE INSTITUTE® | Télec : 1.888.201.1875 | www.nordicselfcare.com

4. Risques d'infection postopératoire
Les microperforations se refermant en quelques minutes, les risques d'infection postopératoire sont improbables à condition que la procédure soit effectuée dans des conditions cliniques. Aucune infection postopératoire n'a été signalée à ce jour.

5. Quels sont les effets secondaires du dermaroller ?
Il n'y a théoriquement aucun effet secondaire et aucun n'a jamais été signalé sur plus d'un quart de millions de procédures réalisées à travers le monde.

6. À quelle fréquence le traitement au dermaroller doit-il être répété ?
Aussi souvent que nécessaire, mais avec un intervalle de 6 à 8 semaines entre deux traitements.

Par exemple, pour une amélioration permanente des cicatrices d'acné de l'ordre de 70 % et plus, deux à trois procédures sont requises en moyenne.

Contrairement aux procédures ablatives qui ne concernent que le visage, le dermaroller peut être utilisé sur toutes les parties cutanées du corps (cou, décolleté, bras, jambes, etc.).

7. Comment la procédure est-elle réalisée ?
La peau est nettoyée puis anesthésiée à l'aide d'une crème anesthésiante appropriée. Nous recommandons la nouvelle crème MLX4 de Ferndale, UK. Elle a un effet plus rapide et meilleur et ne contient pas de vasoconstricteur. La peau est intensivement microperforée par 15 à 20 passages sur chaque zone. Une apparition uniforme de pétéchies constitue la meilleure indication d'une parfaite opération médicale.

8. Différence par rapport aux autres techniques de rajeunissement de la peau ?
Contrairement aux techniques ablatives telles que la dermabrasion, le laser ou le peeling, le dermaroller stimule une nouvelle formation tissulaire. Son action est constructive et la peau reste intacte. Le dermaroller améliore de façon significative les cicatrices atrophiques et améliore en général la texture de la peau.

9. Qu'est-ce que le dermaroller ?
Il s'agit d'un tambour cylindrique muni de fines aiguilles de différentes longueurs et d'un appareil médical utilisé pour lamicroperforation de la peau afin de stimuler la prolifération des cellules cutanées. Cette multiplication cellulaire forme un nouveau tissu composé de couches de fibres d'élastine et de collagène (néo-collagenèse) et de nouveaux capillaires (néo-angiogenèse) pour une meilleure irrigation sanguine. Cette procédure s'appelle thérapie d'induction de collagène (CIT).